Nourrir

Se « Nourrir » est un besoin fondamental, physiologique. Nourrir qui on est, son identité, et ce que l’on fait, est un cadeau qu’il est important d’apprendre
Au-delà de la nourriture animale ou végétale, l’être a besoin d’être nourri sur le plan affectif, sur le plan intellectuel, sur le plan relationnel.

Toutes ses nourritures affectives, ainsi que les appelle Boris Cyrulnik, sont essentielles à l’être humain et à son développement.

Se vouloir du bien, trouver les activités qui plaisent, intéressent, passionnent même. Rencontrer des personnes qui apportent de la joie, de la tendresse,… Tous ces éléments concourent à se sentir pleins, nourris.

Le mouvement et la connaissance de soi aident à entrer en connexion avec son ressenti. Savoir ce qui est bon pour soi. Etre en mesure de découvrir et de profiter du goût des choses, de leur saveur. De la même façon que les papilles gustatives savent ce que nous aimons manger ou pas, avancer sur le chemin de son identité et retrouver et/ou cultiver ses sensations aident à faire des choix.

Apprendre à être celui qui décide, à savoir ce que je veux, à sentir ce dont j’ai besoin, à faire mes propres choix.